Vendre grâce à la location avec option d’achat à Montréal — Comment ça fonctionne

Vendre en passant par une location avec option d’achat est un excellent moyen de permettre à la fois au vendeur et à l’acheteur d’arriver à leurs fins. Le vendeur reçoit un loyer chaque mois (et un petit supplément!) et, pendant ce temps, l’acheteur peut essayer la maison et voir si elle lui plaît vraiment. C’est gagnant gagnant! Il existe 2 types de contrats de location avec option d’achat : le contrat de crédit-bail et le contrat avec option d’achat. Le contrat avec option d’achat permet au locataire de décider s’il veut ou non acheter la maison au moment où la période de location se termine. Le crédit-bail, quant à lui, est un contrat plus liant qui stipule que le locataire doit acheter la propriété au moment où la période de location se termine. Dans tous les cas, la vente avec option d’achat donne le temps à l’acheteur d’accumuler la somme nécessaire pour la mise de fonds et d’établir une stratégie de financement. Si votre acheteur ne parvient pas à se qualifier pour un prêt hypothécaire et que vous avez opté pour un contrat avec option d’achat, il pourra simplement quitter. Cependant, si vous avec signé un contrat de crédit-bail et que vous devez le rompre, la paperasse et les frais légaux ne seront d’aucune simplicité.

Les négociations

Si vous vendez votre maison de Montréal en passant par un contrat de location avec option d’achat, vous aurez certainement la possibilité de négocier les termes de la vente à votre avantage. Vous pouvez demander à l’acheteur de s’occuper de l’entretien extérieur ou même inclure certaines rénovations à faire au contrat. Évidemment, vous ne pouvez pas demander à votre acheteur de s’occuper de tout et de n’importe quoi ; informez-vous d’abord au sujet des lois qui s’appliquent dans votre région. Avec votre acheteur, vous pourrez négocier la durée du contrat de location, le montant supplémentaire qui servira éventuellement de mise de fonds si l’achat est conclu, ainsi que le coût du loyer et des autres frais de location.

Le public cible

Votre public cible sera bien plus large si vous acceptez de vendre votre propriété en passant par une location avec option d’achat à Montréal, Québec. Les acheteurs potentiels afflueront certainement à votre porte puisque c’est très intéressant pour un futur propriétaire de pouvoir essayer avant d’acheter. Un tel contrat offre la possibilité au locataire d’acheter une maison après y avoir vécu pendant plusieurs années, et ça, c’est des bonnes nouvelles! Ils pourront prendre le temps de s’amouracher de la propriété, ou bien réaliser que ce n’est peut-être pas la maison idéale pour eux avant de prendre un engagement sérieux aux conséquences importantes. De votre côté, si votre locataire choisit de ne pas conclure la vente, vous pourrez conserver le montant épargné pour la mise de fonds et annoncer à nouveau votre propriété à vendre!

Le prix de vente

Si vous vendez votre maison en passant par un contrat de location avec option d’achat à Montréal et que votre locataire décide d’acheter, vous aurez certainement l’opportunité de signer un contrat final indiquant un prix de vente plus élevé que si vous aviez vendu à un acheteur plus traditionnel. En effet, les acheteurs sont prêts à payer plus cher pour avoir cette belle opportunité d’essayer la maison, et aussi pour recevoir un peu de patience et de confiance, lesquelles leur donnera l’espace nécessaire pour remettre leurs finances en ordre. Aussi, vous pourriez verrouiller un prix d’achat dès la première signature, ce qui vous permettra d’éviter de souffrir du stress et de pertes monétaires si le marché ne va pas dans le sens espéré pendant les quelques années de location.

Les économies effectuées permettent de multiplier les profits.Les frais additionnels

Si vous vendez votre maison en passant par un contrat de location avec option d’achat à Montréal, il serait normal que vous incluiez des frais de location supplémentaires à votre contrat. Ces frais doivent être payés par l’acheteur en échange du droit de prendre une décision à la fin du contrat, lequel dure habituellement 3 ans. L’argent payé par le locataire en loyer et en frais supplémentaires n’est pas remboursable, pas même si la maison est achetée au bout du compte. De plus, le locataire verse aussi un montant supplémentaire qui est mis de côté afin de servir de mise de fonds s’il y a achat. La plupart du temps, ce montant n’est pas remboursable (et vous pourrez donc le garder!) si le locataire choisit de ne pas conclure la vente.

Les paiements mensuels

Si vous n’avez pas besoin de vendre dans l’immédiat, vous pourriez recevoir un revenu stable pour les 2 ou 3 prochaines années si vous optez pour un contrat de location avec option d’achat à Montréal. Ce revenu mensuel pourra vous aider à payer votre hypothèque, ou vous pourriez simplement l’investir dans une nouvelle propriété. Vous pourriez également garder cet argent dans un compte d’épargne ou l’investir dans un projet qui vous tient à cœur.

Communiquez avec l’équipe de Vendre Maison Vite en composant le 514-320-3000 ou en utilisant ce lien pour nous écrire un message et nous pourrons discuter plus en profondeur de la location avec option d’achat pour les propriétés de Montréal, Québec.

Obtenez plus d'informations sur les options de vente de votre maison...

Vendre une propriété sur le marché actuel peut être déroutant. Connectez-vous avec nous ou soumettez vos informations ci-dessous et nous vous guiderons à travers vos options.

Qu'avez-vous à perdre? Commencez maintenant...

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.